Retour à la profitabilité de toutes les BU au S2 forte génération de trésorerie en 2020

Communiqués de presse — 17, mars 2021

Partager cette article

PERFORMANCE OPERATIONNELLE
  •  Amélioration séquentielle du chiffre d’affaires confirmée au T4 2020
  •    Chiffre d’affaires annuel de 1,5 milliard d’euros, en baisse de 16,5% par rapport à 2019
  •      Résultat d’exploitation en baisse à -170,5 M€, suite aux conséquences de la COVID-19 et de ses coûts afférents
  •   Résultat opérationnel ajusté[1] de l’exercice : 20 M€
  •  Réduction de 30 M€ de la base de coûts en fin d’année
PERFORMANCE
2020
  • Forte génération de Free Cash Flow1
  • Dette financière en fin d’année inférieure aux attentes
  •  Structure financière renforcée suite à la finalisation de l’augmentation de capital réservée

 

Mauro Ricci, Président et Directeur général du Groupe AKKA, déclare :

« 2020 a été une année sans précédent, au cours de laquelle nous avons sans délai mené les actions nécessaires pour protéger nos employés et nos partenaires tout en continuant à servir efficacement nos clients. Au cours de cette année, AKKA a travaillé sans relâche pour accélérer sa transformation, renforçant ainsi ses fondamentaux afin d’être mieux positionné que jamais et de sortir de la crise avec son agilité retrouvée.

Nous avons accéléré notre repositionnement commercial avec de nombreuses initiatives visant à tirer parti de notre cœur de métier, en diversifiant nos compétences en digital dans chacun de nos secteurs d’activité et en R&D avec AKKA Research. Grâce à notre détermination pour simplifier notre organisation et maîtriser notre base de coûts, avec une attention minutieuse portée à la gestion de notre trésorerie, nous bénéficions déjà des premiers résultats. Chacune de nos BU est à nouveau profitable[2] tandis que la croissance du chiffre d’affaires au troisième et au quatrième trimestre confirme la reprise progressive de l’activité.

Pour préparer l’avenir et le prochain cycle, AKKA a également pris les mesures adéquates pour renforcer son bilan aux côtés de son nouvel investisseur stratégique. Nous attendons que la reprise graduelle et modérée se poursuive au S1 2021 et s’accélère au S2 2021, avec une bonne dynamique dans nos activités digitales et la plupart de nos secteurs d’activité. La solidité de nos fondamentaux, associée à la richesse de notre savoir-faire et de nos compétences, nous place en très bonne position pour profiter de la reprise de la demande mondiale qui ne manquera pas de se matérialiser. »

 

RÉSULTATS 2020

Le Conseil d’administration du groupe AKKA s’est réuni le 16 mars 2021 pour approuver les états financiers de l’exercice 2020.

En M€20202019% Variation
CHIFFRE D’AFFAIRES1 503,51 801,5-16,5%
CHARGES EXTERNES(365,4)(388,9)-6,0%
CHARGES DE PERSONNEL(1 134,0)(1 222,6)-7,3%
AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS NETS(172,8)(57,2)ns
ACTIONS GRATUITES ET STOCK OPTIONS(1,0)(3,8)-74,5%
AUTRES CHARGES ET PRODUITS COURANTS(0,8)(7,7)-89,3%
RESULTAT OPERATIONNEL(170,5)121,2ns
% DU CHIFFRE D’AFFAIRES-11,3%6,7% 
RESULTAT OPERATIONNEL (AJUSTE)19,5143,7-86,4%
% DU CHIFFRE D’AFFAIRES1,3%8,0% 
RESULTAT FINANCIER(27,4)(17,5)56,5%
RESULTAT AVANT IMPOT(197,9)103,7ns
Charges d’impôt30,0(30,4)ns
RESULTAT NET CONSOLIDE(167,9)73,3ns
Participations ne donnant pas le contrôle(0,9)(0,2)ns
RESULTAT NET PART DU GROUPE(168,8)73,0ns

*Le détail des ajustements concernant le résultat opérationnel est présenté en annexe

 

CHIFFRE D’AFFAIRES : LA REPRISE PROGRESSIVE CONSTATÉE AU T3 CONFIRMÉE AU T4 2020

CHIFFRE D’AFFAIRES DU T4 2020

En m€Q3 2020 REVENUEQ4 2020 REVENUEQ4 2019 REVENUEREPORTED GROWTH (%)ORGANIC GROWTH (%)PRO FORMA CONSTANT GROWTH (%)Q4 vs Q3
FRANCE108,2115,7167,2 -30,8% -30,8% -30,8%+6,9%
GERMANY84,683,3139,7 -40,4% -40,4% -40,4% -1,5%
NORTH AMERICA60,865,974,2 -11,2% -3,8% -3,8%+8,4%
INTERNATIONAL*56,461,587,9 -30,0% -28,6% -28,6%+9,0%
AKKA HISTORIQUE309,9326,4469,0 -30,4% -29,3% -29,3%+5,3%
DATA RESPONS41,148,0 -1,0%+16,8%
TOTAL GROUPE351,0374,5469,0 -20,2% -29,3% -26,6%+6,7%

*Hors France, Germany, North America et international

** Data Respons est entré en consolidation depuis le 1er mars 2020

 

  • AKKA enregistre un chiffre d’affaires de 374,5 M€ au T4 2020, en baisse de -20,2%, soit -26,6% en base constante pro forma. Comme attendu, la reprise progressive de l’activité qui s’était matérialisée à partir du T3 s’est poursuivie au T4 2020, le chiffre d’affaires d’AKKA étant en croissance de 6,7% par rapport au T3 2020. Les secteurs de la mobilité d’AKKA confirment leur rebond séquentiel au T4 2020, avec un chiffre d’affaires en hausse de 7% par rapport au T3 2020, porté par la reprise des secteurs de la Défense et de l’Aéronautique, qui affichent une croissance séquentielle à deux chiffres, et dans l’Automobile dans une moindre mesure. Les segments de diversification d’AKKA tels que les Sciences de la vie et les Services continuent à bien se tenir avec un chiffre d’affaires en hausse de 8% et 32% respectivement.

 

Par BU:

    • Au T4 2020, le chiffre d’affaires de la BU France est en baisse de 30,8% à 115,7M€. La BU a été particulièrement pénalisée par son exposition au secteur Aéronautique civile qui s’est stabilisé à un point bas (en baisse d’environ -50% par rapport à l’année dernière, en ligne avec le marché). La hausse séquentielle du chiffre d’affaires de la BU de 6,9% est principalement portée par un rebond des programmes en Sciences de la vie, Défense et Ferroviaire, et par l’Automobile dans une certaine mesure.

 

    • Au T4 2020, la BU Allemagne a connu une baisse organique séquentielle de 1,5% par rapport au T3 2020, conséquence directe des mesures de confinement généralisé imposées en Allemagne au cours du dernier trimestre de 2020. Prenant en considération le nombre de jours ouvrés du T4 qui est plus faible qu’au T3, le chiffre d’affaires de la BU Allemagne est globalement stable d’un trimestre sur l’autre.

 

    • Le chiffre d’affaires d’AKKA North America est en baisse de 11,2% au T4 2020, à 65,9 M€, soit un rebond séquentiel de 8,4% par rapport au T3 2020 porté par de grands projets avec des clients clés.

 

    • Le chiffre d’affaires de la BU internationale atteint au T4 2020 61,5 M€ contre 87,9 M€ en 2019. La BU a enregistré un rebond de 9% par rapport au troisième trimestre 2020 grâce à l’amélioration de l’environnement commercial en particulier en Italie, en Espagne, au Benelux et dans les pays d’Europe de l’Est.

 

    • Comme attendu, Data Respons a renoué avec une croissance significative au T4 2020 par rapport au T3 2020. Le chiffre d’affaires du T4 2020 s’élève à 48M€, en croissance de 16,8% par rapport au trimestre précédent. Sur une base pro forma, le chiffre d’affaires baisse de 1%, la tendance positive de l’activité Ingénierie ayant compensé une grande partie de la pression continue sur la livraison de solutions.

RÉSULTATS 2020

CHIFFRE D’AFFAIRES 2020 PAR BU

En m€CHIFFRE D’AFFAIRES

2020

CHIFFRE D’AFFAIRES

2019

CROISSANCE (%)CROISSANCE ORGANIQUE (%)CROISSANCE

PRO FORMA

CONSTANT
 (%)
FRANCE488,1661,3-26,2%-26,2%-26,2%
GERMANY349,2516,6-32,4%-32,4%-32,4%
NORTH AMERICA264,8305,0-13,2%-11,5%-11,5%
INTERNATIONAL248,3318,6-22,1%-21,4%-21,4%
DATA RESPONS153,16,4%
TOTAL GROUP1 503,51 801,5-16,5%-24,7%-21,9%
    • Le chiffre d’affaires d’AKKA pour l’exercice 2020 est en baisse de 16,5% à 1 503,5 M€ conséquence directe de la pandémie mondiale et des mesures de confinement qui se sont ensuivies. Face au fort ralentissement de l’ensemble de l’activité et à la perte de visibilité constatés au premier semestre, AKKA a engagé des actions immédiates pour protéger la santé de ses employés et partenaires, accroître ses efforts de R&D avec le soutien d’AKKA Research et continuer à répondre efficacement aux besoins de ses clients.

 

    • Après le pic de la crise en mai, l’activité et les performances financières d’AKKA ont progressivement commencé à se redresser dans la plupart des segments, à l’exception de l’Aéronautique civile, tandis que l’Automobile a connu des tendances de reprise contrastées à partir de l’été.

 

    • Sur l’exercice 2020, le chiffre d’affaires de la BU France s’est inscrit en recul de 26,2% à 488,1 M€, pénalisé par la baisse du chiffre d’affaires Aéronautique qui s’est stabilisé à un point bas au cours du second semestre. La BU Allemagne a été la plus touchée par le confinement lié à la COVID-19 tout au long de l’année et notamment au printemps et en décembre, avec un chiffre d’affaires en baisse de 32,4% à 349,2M€. Le rebond du T3 et la stabilisation qui a suivi n’ont que partiellement compensé la forte baisse d’activité dans l’automobile au 1er La baisse du chiffre d’affaires d’AKKA Amérique du Nord a été contenue à -13,2% en 2020, à 264,8 M€, grâce à un mix de chiffre d’affaires plus équilibré et à une bonne résistance des activités de Défense. Le chiffre d’affaires de la BU International atteint quant à lui 248,3 M€ pour l’exercice 2020, contre 318,6 M€ en 2019, certains pays ayant fortement souffert de la situation liée à la COVID-19. Data Respons a contribué à hauteur de 153,1 M€ au chiffre d’affaires 2020 du Groupe. Cela représente une croissance de 6,4% par rapport au chiffre d’affaires en 2019 sur une base pro forma constante, bénéficiant de son positionnement de pure player en ingénierie digitale.

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DE L’EXERCICE 2020 AFFECTÉ PAR L’ACCÉLÉRATION DE LA TRANSFORMATION ET LA CRISE DE LA COVID

    • Le résultat opérationnel d’AKKA baisse à -170,5 M€ en 2020, à la suite des conséquences de la situation de la COVID-19 et ses coûts afférents, notamment pour les BUs France et Allemagne. Ce chiffre inclut toutes les charges qui étaient comptabilisées en « charges non courantes » les années précédentes.
    • Dans un souci de clarification de sa communication financière et en totale conformité avec les règles IFRS, le Groupe ne communique plus sur le « Résultat opérationnel courant » ni sur les « charges non courantes ». AKKA publie désormais un résultat opérationnel qui inclut les coûts précédemment rapportés en tant que « charges non opérationnelles ». Cependant, pour des raisons de comparabilité, le Groupe publie également un « Résultat opérationnel (ajusté)» dont l’objectif est de souligner la performance des opérations, indépendamment de certains événements qui peuvent survenir au cours d’une année particulière. Le calcul du résultat opérationnel (ajusté) pour 2019 et 2020 est détaillé en annexe.
    • Les ajustements pour l’exercice 2020 comprennent principalement les dépenses liées à la COVID-19 (59,2 M€), les coûts liés au déploiement de Fit-2-Clear (41,9 M€), les provisions pour les plans de restructuration en Allemagne et en France (79,6 M€, comme annoncé précédemment) et l’amortissement des immobilisations incorporelles découlant de l’allocation du prix d’acquisition de Data Respons (9M€).
    • Par conséquent, le résultat opérationnel (ajusté) du Groupe est resté comme prévu positif, à 19,5 M€ pour l’exercice 2020, contre 143,7 M€ pour l’exercice 2019 grâce à l’adoption et la mise en œuvre rapide d’importantes mesures de réduction des coûts. Le Groupe a décidé d’accélérer sa transformation et a pris des mesures importantes pour sortir de la crise avec une organisation rationalisée, des BUs plus agiles et une structure significativement allégée. Le plan de transformation porte déjà ses fruits avec une réduction de la base de coûts du Groupe de 30 M€ pour l’exercice 2020.
    • En analysant la dynamique séquentielle de 2020, il est important de noter que toutes les BUs du Groupe ont à nouveau été profitables[3] au S2 2020. Le taux de marge de la BU International est même supérieur au S2 2020 à celui de l’exercice 2019, tandis que Data Respons a réalisé une performance conforme aux attentes, avec une marge de 12,8% au S2. Les détails de la rentabilité par BU sont détaillés en annexe.
    • Le résultat financier de l’exercice 2020 s’élève à -27,4 M€ (contre -17,5 M€ pour l’exercice 2019). Cela inclut 19,1 M€ d’intérêts sur emprunts, stables par rapport à 2019 sur une base organique. En 2020, le Groupe a enregistré un crédit d’impôt de 30,0 M€, contre un montant négatif de 30,4 M€ en 2019. Par conséquent, la perte nette consolidée du Groupe s’élève à 168,8 M€ en 2020, contre un bénéfice de 73,0 M€ en 2019.

UNE PRESERVATION DE LA TRÉSORERIE RÉUSSIE

    • Préserver la santé financière d’AKKA a été une priorité essentielle tout au long de la crise de la COVID-19, permettant au Groupe de générer un important Free Cash Flow de 142 M€, en hausse de 6,9% par rapport à 2019 malgré la baisse significative du résultat opérationnel. Les mesures immédiates prises par le Groupe ont permis une variation positive du besoin en fonds de roulement de 224 M€ principalement grâce à un montant de 147 M€ lié à des mesures de report de charges dans la plupart des pays où le Groupe opère et à une réduction des créances clients nettes.
    • Par ailleurs, en octobre 2020, AKKA a annoncé sa décision de renforcer ses fonds propres par une augmentation de capital réservée de 197 M€ nets, afin de donner au Groupe une plus grande agilité en sortie de crise.
    • Malgré le décaissement lié à l’acquisition de Data Respons en cours d’année, la trésorerie du Groupe à fin 2020 s’élève à 468 M€, stable par rapport à fin 2019 (469 M€). Avec 470 M€ de facilité de crédit disponible, la capacité de financement à la fin de l’année a été préservée par rapport à l’année précédente.

 

UN BILAN RENFORCÉ AVEC UNE DETTE NETTE EN BAISSE PAR RAPPORT À JUIN 2020

 

    • La structure du bilan d’AKKA est solide. La dette nette du Groupe post IFRS16 s’élève à 309 M€ au 31 décembre 2020. Les fonds propres du Groupe ont augmenté à 493 M€ contre 478 M€, correspondant à un gearing de 63% et un levier de 3,44 fois (dette nette / EBITDA), en dessous du covenant fixé à 4,5. Cette position de dette nette ne prend pas en compte les 175 M€ d’obligations ODIRNANE, qui sont comptabilisés en capitaux propres. Pour plus d’informations sur la définition et le détail du calcul de la dette nette, du levier et du gearing, se référer à l’annexe.

 

    • Dès le début de la crise, AKKA a intensifié ses discussions avec ses prêteurs sur les conditions liées à ses instruments de financement. Il en est résulté que les banques qui avaient accordé une facilité de crédit renouvelable ont donné leur accord pour (i) un Covenant Holiday pour le covenant de levier financier au 31 décembre 2020 et (ii) un repositionnement à 6x pour le covenant de levier financier qui sera testé le 30 juin 2021. En outre, 80% des investisseurs Schuldschein ont donné leur accord pour un Covenant Holiday pour le covenant de levier financier au 31 décembre 2020. Pour rappel, le test pour le programme Schuldschein a lieu sur une base annuelle en fin d’année.

 

TRANSFORMATION D’AKKA

    • Après une longue période de croissance soutenue par des acquisitions, AKKA a rationalisé ses opérations tant dans les différentes BU qu’au niveau du Groupe. Afin de préparer le prochain cycle, le Groupe a accéléré le déploiement de Fit-2-Clear pour devenir plus agile et mieux s’adapter à l’évolution de la demande en termes de secteurs et de compétences. L’objectif est d’abaisser le seuil de rentabilité du Groupe et d’augmenter son levier opérationnel en amont de la relance de programmes majeurs par les grands clients.

 

    • Les coûts liés au déploiement de Fit-2-Clear sont estimés à environ 100 M€, dont 41,9 M€ ont été comptabilisés et décaissés en 2020. Le reste sera comptabilisé en 2021. Comme déjà mentionné, la rationalisation de l’organisation d’AKKA a commencé à porter ses fruits en 2020, avec une réduction de la base de coûts de 30 M€. En année pleine, les mesures mises en œuvre devraient conduire à une réduction de la base de coûts de 60 M€ à 65 M€ sur un exercice complet, avec un plein impact attendu à partir de 2022, soit un retour sur investissement de 18 mois.

 

PERSPECTIVES

    • La dynamique commerciale continue de s’améliorer au début de 2021, mais la visibilité reste limitée en raison de la crise actuelle de la COVID-19. Par conséquent, AKKA s’attend actuellement à ce que l’activité 2021 soit plus dynamique en fin d’exercice, le premier trimestre étant le dernier trimestre attendu en baisse en raison d’une base de comparaison pré-COVID-19 élevée et d’une attention particulière à la sélection de projets à forte marge, notamment en Amérique du Nord.

 

    • Comme déjà annoncé au S2 2020, le management d’AKKA, toutes BU confondues, se concentre avant tout sur la rentabilité plutôt que sur la croissance du chiffre d’affaires.

 

    • Les réductions de coûts supplémentaires issues du plan de transformation Fit-2-Clear ainsi que les premières économies liées à la mise en œuvre des plans de restructuration pour adapter les capacités à la demande prévue dans les plus grandes BU du Groupe devraient permettre une réduction séquentielle de la base de coûts du Groupe d’environ 70 M€ à 75 M€ par rapport à 2020.

 

    • Le Free Cash Flow de l’année devrait être significativement négatif en 2021 en raison d’environ 200 M€ de décaissements ponctuels liés aux plans de restructuration, aux coûts de mise en œuvre de Fit-2-Clear qui seront répartis sur les exercices 2021 et 2022, et au règlement des charges sociales et fiscales reportées qui ont été rééchelonnées entre 2021 et 2023. En raison de la saisonnalité du besoin en fonds de roulement d’AKKA, et avec environ deux tiers des décaissements ponctuels de 2021 à payer au S1, la dette nette devrait augmenter significativement au S1 2021 et s’améliorer en fin d’année.

 

BASE DE COÛT
  • Réduction de 70 M€ à 75 M€
CHARGES NON OPÉRATIONNELLES
  •  Déploiement de Fit-2-Clear           environ 60 M€
  •     Autres charges                             <1% du chiffre d’affaires
  •   Allocation du prix d’achat (PPA) de Data Respons
Free Cash Flow
  •   Significativement négatif en raison de décaissements ponctuels.

 

[1] Les définitions et calculs de toutes les mesures alternatives de performance sont détaillés en annexe.

[2] Résultat opérationnel (ajusté)

[3] Résultat opérationnel (ajusté

 

FY2020RESULTS_THUMBNAIL

17 Mar 2021

.pdf — 1.37 MB

Retour à la profitabilité de toutes les BU au S2 forte génération de trésorerie en 2020

Télécharger
FY2020RESULTS_IMAGE

17 Mar 2021

.pdf — 4.31 MB

Présentation Résultats annuels 2020

Télécharger